IMG_20200521_2802_edited.jpg

Histoire

Crugny fut une station néolithique habitée dès l’âge de bronze.

L’origine du nom de la commune remonte à l’époque gallo-romaine. Sa terminaison en « y » découle d’un suffixe gallo-romain iacum ou iacus. Selon les historiens, ce suffixe évoque un signe d’appartenance, c’est “le domaine de”, “la propriété de”, ou encore “la chose de”. Transformée en « y » dans le nord de la France, cette terminaison s’est muée en « ac » au sud.

Le village aurait été offert à Sainte Geneviève par Clovis, qui elle-même le donna à Saint Remi et aux évêques de Reims.

Des écrits montrent qu’au IXe siècle, Crugny était déjà recensée comme village vinicole et devait à ce titre payer des impôts. Les paiements se faisaient en main d'oeuvre (viticulteurs) et en vin, à l’Abbaye de Saint Rémi.

Au moyen âge, (XIe et XIIe siècles), le village était mentionné dans les textes sous le nom de Crucigniacum (crux en latin = croix). 

La fabrique de chaux, a fourni la région notamment lors de l'édification des murs de Reims au XIVe siècle.

Les vestiges d’un château avec cheminée Renaissance sont visibles sur la route d’Arcis, domaine dans lequel Charles VII aurait séjourné.

crugny-statue.jpg

Statue de Saint-Matthieu Rue de Mannot

cigogne crugny.jpeg

Pendant la Première Guerre mondiale, sur le terrain de la Bonne Maison (plateau route d'Unchair) se trouvait le terrain d'aviation qui accueillit l'Escadrille des Cigognes.

Crugny, un village à l’arrière du front…

De septembre 1914 à mai 1918, Crugny a connu durant 4 ans réquisitions, bombardements, afflux ininterrompus de blessés puis, en 1918, sa destruction totale par explosifs et incendies lors de la retraite allemande.

livre crugny.jpg
Pour aller plus loin...


En 2008, un ouvrage retraçant l'étude du village de Crugny au travers du monde du travail et des modes de vie dans la première moitié du XXe siècle a été rédigé.

Vie des métiers des hommes à Crugny entre les deux guerres 

Editions des amis du vieux Crugny 

par Marie Lallement-Jacquesson

A retrouver à la bibliothèque de Crugny.

Le Blason de Crugny

"D'azur à une crosse d'évêque d'or, à la fasce ondée abaissée d'argent brochante, surmontée à dextre d'un four à chaux du même maçonné de sable sommé d'une fumée aussi d'argent, et à senestre d'une cigogne du même becquée et membrée d'or."


Dans l'histoire, Crugny n'avait jamais possédé d'armoiries. Conçues par Raymond Lévy et Sivane Saray. Elle furent installées dans la salle du conseil municipal le 28 septembre 2014 par le Maire, Philippe Salmon, à l'occasion de la première fête médiévale.


La fasce abaissée symbolise la Marne, la crosse rappelle que la terre de Crugny avait été offerte aux évêques de Reims dès l'époque de saint Remi et est restée possession épiscopale, le four rappelle l'ancienne activité principale de la commune enfin la cigogne évoque l'escadrille dite "des Cigognes" stationnée sur le territoire pendant la guerre.

blason-crugny.jpg
Les personnages célèbres
  • Paul François Velly né en avril 1711 à Crugny et mort en septembre 1759, était un célèbre historien spécialiste du Moyen Age. Ses écrits furent contestés par Voltaire, en particulier.

  • Henri Bocquillon, né à Crugny le 5 juin 1834 et mort en avril 1884, était un médecin français. Docteur des sciences, docteur en médecine, professeur de faculté, il obtint le prix Trémont. Agrégé de la Faculté de médecine de Paris, il publia plusieurs ouvrages d’histoire naturelle.

sources : Claudy - les randonneurs de Betheny / Wikipédia

Feuilles de vigne